Emmanuelle Page est née en France en 1981.

Diplômée en 2009 de l’Ecole supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole.

Artiste et photographe, ma démarche est plasticienne et réinterprète le réel. L’infiniment grand et l’infiniment petit se côtoient sur un même plan. Tel un précipité rare formé dans la nature, l’image photographique se fixe et dévoile un passage où les lieux et les visages perdent leur permanence. L’image devient une réalité qui bâille et ce jeu laisse entrevoir un lieu des possibles.

« Si un contemplatif se jette à l’eau, il n’essaiera pas de nager. Il essaiera d’abord de comprendre l’eau.
Et il se noiera. »

Henri Michaud – Plume, le portait de A –  

« Voir, c’est avoir la distance », incorporer le monde.

Le monde est autour de moi, j’y suis englobée, je le vis du dedans. Mon oeil  s’y déplace, s’y glisse. Le globe à travers mon globe.